La laïcité est-elle respectée en France ?

La laïcité est-elle respectée en France?

Quand on parle de laïcité, l’Etat est appelé à être impartial et neutre vis-à-vis des confessions religieuses  dans la mesure où la société civile et la société religieuse sont clairement séparées et indépendantes.

Principe de laïcité

La loi du 09/12/1905 stipule la séparation des institutions religieuses et celles de l’Etat, au même titre que l’article premier de la Constitution de la 5ème République Française en 1958 qui réitère que la France est un Etat laïque garantissant l’égalité de tous les citoyens sans discrimination de religion, ni d’origine ni de race.

Les trois principes de laïcité ont trait premièrement à la liberté de conscience et à la liberté de manifester ses croyances en respectant l’ordre public, deuxièmement à la séparation des institutions étatiques et religieuses et troisièmement à l’égalité de tous sans distinction aucune. En effet, la laïcité est garant de l’application du même droit aux croyants et aux non-croyants, en assurant la conversion des hommes quant à leur religion ou à leur athéisme. En tout cas, l’Etat  laïque ne régit jamais dans le fonctionnement d’une institution religieuse quelconque quelle que soit la forme. Bref, la laïcité ne représente aucune opinion mais plutôt la liberté d’avoir une opinion. Elle n’est pas non plus une conviction.

Les français respectent-ils la laïcité ?

Dans certains cas, il est un peu malaisé de croire que la laïcité est respectée en France. Peut-être, certains ne maîtrisent encore pas la définition et la portée de la laïcité, c’est pourquoi des personnes qui manifestent leur croyance sont stigmatisées et critiquées.  La liberté des citoyens n’est pas tout à fait garantie lorsqu’il s’agit d’exprimer publiquement sa conviction et son opinion à propos de la religion et la croyance. Il arrivait même le fait d’interdire le port  de signes religieux. Parfois la neutralité et la laïcité sont incomprises par l’opinion publique d’où le non-respect involontaire de la laïcité. La discussion n’en finit pas au point d’apporter plus de précision et d’explication sur la laïcité de l’Etat.